Yaourtières

Des conseils et des aides pour vous aider à choisir votre modèle.

Les yaourtières : avis et conseils

Bien sûr, on peut faire des yaourts sans yaourtière : au four par exemple, ou encore au thermos. Mais chez Mon p’tit yaourt, il y a un consensus : la yaourtière est vraiment un appareil pratique ! Pas besoin de thermomètre de cuisine (certains coûte le prix d’une petite yaourtière !) pour vérifier à chaque instant si la température est favorable ou pas aux ferments. 
Avec cet appareil, vous démarrez le programme, et vous pouvez vaquer à autre chose… vous pouvez même dormir, si vous programmez la yaourtière au bon moment, la nuit !

En somme, la yaourtière est un indispensable… pour les personnes souhaitant réaliser souvent des yaourts maisons ! Les autres alternatives sont très bien aussi : chacun y trouvera son compte en fonction de ses besoins. Nous ne vous conseillerons pas d’acheter une yaourtière si vous ne faites qu’une tournée de yaourts tous les 6 mois. Nous n’en voyons l’utilité (après de affres débats au sein de l’équipe !) qu’à partir d’une fournée par mois. Nos débats se sont clos après qu’on ait trouvé un second consensus : une fois que vous aurez acheté une bonne yaourtière, vous verrez le plaisir que c’est de réaliser vos yaourts, et vous l’utiliserez souvent… très souvent, nous l’espérons !

Donc, au final, le but est de bien choisir son appareil. Et pour cela, il faut déjà comprendre comment il marche.

 

Au sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Comment marche une yaourtière ?

    Quand on fait des yaourts ou fromages blancs, le but est de favoriser au maximum le développements des ferments. S’ils sont dans un environnement sain et favorable, ils vont se multiplier, se nourrirent du lactose (ou équivalent si vous utilisez un lait végétal) et rendre solide le lait.

    Les conditions optimales de températures sont strictes : 

    Entre 43 et 45°C
    pour des yaourts

    Entre 33 et 35°C
    pour des fromages blancs

    La principale fonction d’une yaourtière est donc de maintenir la température optimale sur de longues heures (6 à 10h), sans que n’ayez besoin d’intervenir.

    ATTENTION :

    Toutes les yaourtières ne peuvent donc pas faire de fromages blancs.

    Eh oui, toutes les yaourtières ne se valent pas ! Et non, il n’y en a pas une meilleure que toutes les autres… Certaines auront beaucoup d’options, mais ce sont vos besoins qui priment : si vous ne désirez faire que des yaourts, vous trouverez peut être les options de réalisation de crèmes au chocolat ou de fromages blancs inutiles. Et ces programmes rendent la yaourtière plus chère.

    On vous explique donc les points essentiels qui vous permettront de mieux choisir votre meilleure yaourtière.

    Quelles sont les options des yaourtières ? Quels sont les points importants à regarder ?

    1 - La taille de la yaourtière

    C’est le premier point, et il est de grande importance. Que vous viviez seul(e) ou dans une famille de 10 personnes, vos besoins ne seront pas les mêmes.

    Il existe 3 tailles générales de yaourtières : 

    • 6 pots.
    • 9 pots.
    • 12 pots.
    La taille à choisir dépendra donc du nombre de personnes qui mangeront vos yaourts maisons. Personnellement, avec une famille de 4 (2 adultes + 2 enfants), je fais 2 fournées par semaine, avec une yaourtière 12 pots. On n’achète presque plus de yaourts du commerce, on fait des économies, on pense à la planète et on passe du temps ensemble (je vous invite à lire «Les 7 bienfaits des yaourts maisons qui vous rendent heureux»).
    Si vous comptez remplacer tous vos yaourts du commerce par du délicieux fait maison, je vous conseille fortement une yaourtière 12 pots.
    Si vous comptez ne faire que quelques fournées de temps à autres, vous pouvez tabler sur une yaourtière à 6 ou 9 pots, en fonction du nombre de gourmets chez vous.

    2 - Les options de la yaourtière

    La première chose à regarder n’est pas le nombre de programme, mais quelque chose de bien plus essentiel. En effet, c’est d’abord la praticité : les yaourtières les plus pratiques sont dotées d’un minuteur et d’une alarme pour vous prévenir de la fin du programme… sans cela, il y a des risques d’oubli, et une production de yaourts très fermes mais malheureusement très acides aussi.

    Ensuite vient cette histoire de programme. Certaines yaourtières vont être qualifiées de multifonctions :

    • Elles pourront faire des yaourts en 4h.
    • Elles pourront faire du fromage blanc (le fromage frais fait parti des fromages blancs).
    • Elles pourront faire des crèmes.
    • Elles pourront faire des gâteaux.
    Clairement, chaque type de programme supplémentaire va venir augmenter le prix de ces yaourtières. Mais les économies seront encore plus grandes si vous vous en servez. Par contre, si vous ne désirez faire que des yaourts, vous aurez payé des options pour rien.
    Tout dépend donc de vos envies et de vos besoins. Mais certains membres de l’équipe de Mon p’tit yaourt (sans vouloir les dénoncer !) ne peuvent plus se passer des crèmes au chocolat maisons !

    3 - Le prix des yaourtière

    Le prix d’une yaourtière va être influencé par sa taille et ses options. Mais d’un autre côté, si vous pouvez faire des crèmes avec, vos économies seront réelles et cette yaourtière sera encore plus vite amortie.

    Le prix sera donc un  critère plus important pour une utilisation occasionnelle de la yaourtière car, là, en effet, l’amortissement sera plus long. 

    L’influence de la marque jouera aussi dans le prix. Mais nous ne vous proposerons pas d’avis sur des yaourtières dont les retours clients sont désastreux : vous allez faire de la culture micro-biotique, l’appareil que vous devez acheter doit avoir un service client irréprochable et une très bonne résistance. Il ne faudrait pas risquer d’ingérer de mauvais yaourts !

    Alors, comment choisir sa yaourtière ?

    On vous propose 2 (bientôt 3 !!!) dossiers afin de vous aiguiller en fonction de vos besoins :

    • Un dossier sur les yaourtières à grande contenance, pour ceux qui veulent retirer les yaourts du commerce de leur alimentation.
    • Un dossier sur les plus petites yaourtières, pour ceux qui veulent s’essayer à la fabrication de yaourts de façon plus occasionnelle.
    Il ne vous reste plus qu’à cliquer, on vous explique tout !

    Retour haut de page