consommation électrique yaourtière

Combien consomme une yaourtière électrique ?

Lorsqu’on prend la décision d’acheter une bonne yaourtière électrique, on s’interroge sur la quantité d’électricité qu’elle consomme. Comment faire la part sur la consommation électrique et la production de yaourts ? Quelle est la quantité de kilowattheure consommée par votre yaourtière ?

Dans un premier temps, nous allons faire le point sur la consommation électrique (différence entre puissance – Watt – et consommation électrique -Watt heure -), et nous verrons ensuite l’impact sur la facture pour la réalisation de vos délicieux p’tits pots de yaourts.

Puissance et consommation électrique

Bon, on ne va pas faire un cours de physique !

Mais il va falloir revenir sur ces notions de puissance (en Watt – W -) et de consommation électrique (en Watt heure – Wh -).

La puissance d’un appareil électrique, c’est quoi ?

Plus un appareil est puissant, plus il aura besoin d’énergie pour fonctionner. Un lave-vaisselle (appareil puissant) ne pourra pas fonctionner avec des piles : il lui faudra une quantité plus importante d’énergie pour fonctionner.

En général, plus votre appareil aura de fonctionnalités, de besoin, de force pour fonctionner (une machine à laver avec un tambour pour 7 kg aura souvent une puissance moins élevée qu’une machine avec un tambour pour 12 kg de linge), et plus cette machine sera conçue avec une puissance élevée.

Bien sûr, les appareils modernes arrivent à être plus performants que les vieux modèles tout en étant de même puissance.

La puissance d’un appareil n’est pas forcément constante : un radiateur branché en mode veilleur à basse température n’utilisera pas la même puissance qu’en mode forcé à température élevée.

Pour prendre une image, on va regarder avec votre téléphone :

Vous avez dû remarquer que certaines applications font descendre votre batterie plus vite que d’autres, alors que le temps d’utilisation est le même. C’est que ces applications demandent plus de puissance pour fonctionner (animations, couleurs vives, mauvaise conception…)

Pour les yaourtières basiques, on se retrouve avec des appareils oscillants entre 12W et 20W, ce qui n’est rien.

Pour les yaourtières multifonctions, on se retrouve avec une oscillation entre 500W et 600W.

Ces derniers nombres peuvent paraître élevés, mais une yaourtière électrique n’utilisera pas toute sa puissance au cours de son cycle de fonctionnement.

Et la consommation électrique, c’est quoi ?

C’est la puissance de l’appareil multipliée avec le temps d’utilisation.

Bon, pour faire une image, prenez une vidéo que vous regardez sur votre téléphone :

  • Si vous la regardez 2 minutes, votre batterie ne sera pas descendue de beaucoup : vous n’avez pas consommé beaucoup d’électricité.
  • Si vous regardez cette même vidéo en entier, et qu’elle dure 1 heure, alors le niveau de votre batterie sera bien descendu : vous aurez consommé plus d’électricité.

Comment ça marche, électriquement, une yaourtière ?

Pour bien comprendre comment le prix de votre facture est impacté par une yaourtière, il faut revenir sur son fonctionnement.

L’utilisation d’une yaourtière électrique se fait sur plusieurs heures : son fonctionnement est de maintenir une température constante afin de favoriser au maximum une bonne fermentation de vos yaourts.

Mais elle ne fonctionne pas à pleine puissance sur les 6-12 heures que prennent le programme pour réaliser des yaourts ou fromages blancs. Elle va monter la température jusqu’à arriver à celle qui est optimale pour la fermentation. Puis votre yaourtière va se mettre à l’arrêt, ou tout du moins en veille, et se réactiver lorsqu’il faudra remonter un peu cette température.

Le temps d’utilisation peut paraître long et l’impact sur le prix de la facture peut faire peur… mais en fait, les yaourtières électriques ne consomment pas tellement d’électricité.

Et alors, cette facture, ça donne quoi ?

Je vais faire le calcul pour vous, dans le cas improbable d’une puissance constante maximale.

Prenons une yaourtière électrique de 600 W (yaourtière multifonction 12 pots de yaourts) , et une fournée de 8 heures.

Cela nous donne une consommation de 4 800 Wh, soit 4,8 kWh. Ce qui nous revient 0,50 € pour 12 pots de yaourts. Soit 4 centimes d’euros par yaourt!

En prenant les autres produits pour réaliser vos pots (lait, ferment, arôme), vous êtes encore largement gagnant par rapport aux pots de yaourts du commerce ! Plus de détails ici (à venir prochainement).

4 centimes par pot, c’est le coût dans le pire des cas, et au final, cela reste un prix très économique pour déguster vos délicieux desserts lactés… C’est le moment de lancer une fournée, non ?

P’tites astuces

  • Évitez de placer votre yaourtière dans les courants d’air de votre cuisine : elle devra fournir plus de chaleur et dépensera donc plus d’énergie.
  • Débranchez votre yaourtière une fois qu’elle est à l’arrêt : un appareil en veille continue à consommer.
  • Si vous avez un modèle de yaourtière sur lequel vous pouvez régler vous-même le thermostat : ne dépassez pas la température recommandée pour faire vos yaourts.
  • Utilisez toujours du lait à température ambiante : cela évitera à votre yaourtière de devoir trop dépenser d’énergie pour arriver à une température favorable à la fermentation.
  • Vous possédez une yaourtière pouvant faire du fromage blanc, ne vous trompez pas de fonction : la température de préparation d’un yaourt n’est pas la même que pour la préparation de fromages blancs… l’énergie dépensée non plus.

Retour haut de page